Parasites : comment protéger vos animaux domestiques ?

 

Du printemps à l'été, les animaux domestiques (chiens, chats) sont particulièrement exposés aux parasites (puces, tiques, vers...). Découvrez tous nos conseils pour les protéger contre ces indésirables et les maladies qu'ils peuvent transmettre.

 

Vermifuger pour éliminer les vers

Les parasites internes (vers ronds ou vers plats / ténias) sont contractés par les animaux via l'ingestion de larves ou d'œufs présents dans l'environnement, ou de puces contaminées. Ils peuvent également contaminer les chiots et chatons dans l'utérus de la mère ou après la naissance par l'intermédiaire du lait maternel. Les parasitoses se déclarent généralement sous forme de troubles digestifs (diarrhée, vomissements) ou d'amaigrissement de l'animal.

Pour éradiquer les vers, les vermifuges doivent être utilisés environ 4 fois par an. Toutefois, la fréquence de vermifugation dépend de l'âge de l'animal (les petits sont plus vulnérables), de sa situation (gestation par exemple), de son style de vie (accès à l'extérieur), de sa zone géographique et de son alimentation (rongeurs, viande crue, abats). Le vermifuge se présente généralement sous forme de comprimés.

 

Se débarrasser des puces et des tiques

Les parasites externes sont nombreux à s'attaquer à nos animaux domestiques : puces, tiques, poux, aoûtats, moustiques... Ils sont responsables de lésions cutanées et peuvent transmettre certaines maladies comme le ténia, la piroplasmose, la maladie de Lyme...

Utilisés régulièrement, les antiparasitaires externes (anti-puces, anti-tiques) traitent les parasitoses et leurs complications en réduisant le risque de ré-infestation. Ils doivent être choisis en fonction du mode de vie de votre animal et de la région géographique où il vit. En effet, le risque d'infestation est plus fréquent lorsque l'animal vit à la campagne ou en collectivité. Les animaux domestiques vivant dans le bassin méditerranéen doivent également être protégés contre le phlébotome, un moustique qui transmet la leshmaniose.

Pour traiter votre animal en cas d'infestations massives, optez pour un shampoing ou un spray antiparasitaire. Les shampoings antiparasitaires sont appliqués sur l'animal mouillé et rincés après un temps de pose (généralement 5 minutes). Les sprays sont pulvérisés sur toute la surface du corps de l'animal à rebrousse poils. Une fois traité, l'animal ne doit pas être baigné pendant 2 jours.

Les pipettes et les colliers antiparasitaires permettent de prévenir une nouvelle infestation. Les pipettes ou spot-on sont appliqués au contact de la peau, souvent au niveau du cou, en écartant bien les poils. Pour un maximum d'efficacité et de sécurité, l'idéal est de traiter l'animal sur une zone où il ne peut pas se lécher. Les colliers antiparasitaires contiennent une molécule qui, au contact de la peau, est absorbée par le tissu graisseux. Leur durée d'action varie de 5 à 7 mois.

Pour maximiser la guérison, pensez également à traiter l'environnement de l'animal (panier, moquettes, tapis...) avec des foggers.