Mincir pour préserver sa santé



Une mauvaise hygiène de vie (alimentation déséquilibrée, sédentarité, consommation de tabac, etc) entraîne un excès de graisse (surpoids, obésité) qui augmente considérablement les risques de développer des maladies graves (maladies cardiovasculaires, apnée du sommeil, etc). Pour y remédier, il est indispensable de retrouver un poids idéal.

Comment savoir si je dois perdre du poids ?

 

  1. L'Indice de Masse Corporelle


Pour détecter rapidement un surpoids, il suffit de calculer son Indice de Masse Corporelle (IMC). L'IMC permet d'évaluer la corpulence d'une personne. Il ne s'applique ni chez les enfants, ni chez les femmes enceintes et allaitantes ni chez les athlètes, ni chez les personnes âgées (plus de 65 ans).


L'IMC se calcule selon la formule :

IMC = poids (en kg) / (taille (en m))².
 


S'il se situe entre 18 et 25, votre corpulence est normale. Les diététiciens parlent de poids idéal ou « poids de santé ».
 
Au dessous de 18, l'IMC indique que vous êtes trop maigre et devez prendre du poids pour réduire les risques sur votre santé.

Au-delà de 25, une perte de poids est nécessaire pour diminuer les risques de maladie : entre 25 et 30 : vous êtes en surpoids,
  • entre 30 et 35 : on parle d'obésité modérée,
  • entre 35 et 40 : vous êtes atteint d'obésité sévère,
  • entre 35 et 40 : vous souffrez d'obésité morbide.


  1. Le tour de taille

Le tour de taille renseigne sur la quantité de graisse localisée au niveau de l'abdomen. Un excès de graisse abdominale majore le risque cardiovasculaire.

La mesure du tour de taille s'effectue à même la peau, sans vêtements, à l'aide d'un mètre. Elle doit être prise au niveau le plus proéminent de l'abdomen, à la fin d'un expiration (ne pas rentrer le ventre).


  Femme Homme
Tour de taille normal < 80 cm < 94 cm
Tour de taille élevé 80 < Mesure < 88 cm 94 < Mesure < 103 cm
Tour de taille très élevé > 88 cm > 103 cm


Lorsque le tour de taille est supérieur à la norme, une consultation médicale est nécessaire. Votre médecin pourra vous conseiller pour évaluer le risque cardiovasculaire et mettre en place des règles d'hygiène et de diététique.


  1. L'Indice de Masse Grasse (IMG)

Moins fiable que l'IMC ou le tour de taille, l'Indice de Masse Grasse (IMG) permet d'évaluer la proportion entre la masse grasse et la masse maigre (muscles) dans le corps, en tenant compte de l'IMC, de l'âge et du sexe du patient. Il s'applique aux personnes entre 15 et 50 ans, à l'exception des sportifs et des femmes enceintes.

L'IMG s'exprime en pourcentage et se calcule, le plus souvent, selon la formule de Deurenberg :


IMG = (1,2 x IMC) + (0,23 x âge) – (10,8 x S) – 5,4

S = 0 pour la femme
S = 1 pour l'homme


L'indice de Masse Grasse est idéalement situé entre 15 et 30 % chez la femme, entre 10 et 25 % chez l'homme. Au dessus de la norme, votre masse grasse est trop élevée et peut avoir des conséquences notoires sur votre santé.



Que faire ?


Une perte de poids est indispensable lorsque votre IMC indique un surpoids ou une obésité et/ou que votre tour de taille est trop élevé. De même, un IMG qui reflète une disproportion entre la masse grasse et la masse maigre exige une consultation médicale.

Avant de commencer un régime minceur, il faut avant tout modifier votre hygiène de vie, c'est à dire adopter une alimentation variée et équilibrée et pratiquer une activité physique régulière.

Le sommeil joue également un rôle dans la prise de poids. Un sommeil réparateur est indispensable pour conserver ou retrouver un poids idéal. Pour mieux dormir, pensez notamment aux compléments alimentaires.



Si, malgré toutes ces mesures, vous n'arrivez pas à perdre du poids, consultez un nutritionniste. Celui-ci pourra, par exemple, vous diriger vers des produits minceur ou vers des produits naturels à base de plantes.



Lire aussi :
De bonnes habitudes alimentaires pour mincir
Mincir : à chacun sa solution
Minceur : les plantes à la rescousse